Aller au contenu principal

Frelon asiatique

Présent sur le sol français depuis 2004, le frelon asiatique (Vespa velutina) s’attaque aux insectes pollinisateurs, principalement l’abeille mellifère, mais aussi le bourdon. Au-delà de la prédation, la présence du frelon asiatique créé un traumatisme pour les espèces menacées (les abeilles stressées ne sortant plus de leur ruche) et perturbe profondément le processus de pollinisation. Il y a donc urgence à agir, sur un territoire large, pour endiguer le processus de prolifération de ce nuisible. La communauté d’agglomération a choisi de le faire de manière simple et efficace en votant en séance de conseil communautaire, une dotation de 20 000 euros permettant d’intervenir gratuitement dans les jardins jouxtant des habitations de tous les résidents qui en font la demande (les bois et forêts privés ne sont pas concernés).

Pour demander une intervention, un seul numéro, le 02 54 89 44 68 ou par courriel : luttefrelonasiatique@territoiresvendomois.fr

Dispositif en vigueur à partir du 14 mai 2018

A savoir : 

  • Le frelon asiatique occupe consécutivement deux nids chaque année. Un premier appelé nid primaire est constitué après la fin de l’hibernation en avril et mai (voir photo). Ce nid d’un diamètre de 5 à 10 cm, que l’on peut retrouver dans les haies notamment, peut contenir jusqu’à 20 reines qui vont ensuite chacune former un plus gros nid secondaire durant l’été (voir photo). L’élimination des nids primaires est l'étape la plus importante dans la lutte contre le frelon asiatique : la destruction du nid primaire évitant la prolifération de cet insecte.
  • Le frelon asiatique ne réintègre jamais (sauf exception rarissime) le même nid. Les gros nids secondaires, observables durant l’hiver ou au printemps en raison de la chute des feuilles, ne présentent donc plus de dangerosité car ils sont vides de tout occupant.  
  • Les nids de frelons ne sont pas dangereux en soi et ne nécessitent pas une intervention immédiate, lorsqu’ils sont découverts. Il faut surtout s'abstenir de les détruire soi-même pour éviter de rendre le frelon agressif.
frelon asiatique