Aller au contenu principal

Gevelsberg - Allemagne

L‘HISTOIRE DE LA VILLE

Un assassinat marque le début de l’histoire de la ville: Le 7 novembre 1225 l‘archevêque de Cologne Engelbert, comte de Berg, a été attaqués et tués dans le ravin à la «Gievilberch» du comte d‘Isenberg. Au lieu de décès a été établi un monastère de péché en 1230, qui est devenu le noyau de la ville d‘aujourd‘hui. Il a été converti après la réforme dans un couvent sans aristocratique laïque (1577), qui a été abolie par un décret de Napoléon en 1812. Pendant la restauration du village urbain la vieille église a été restaurée. Le plan original de l‘église du monastère est de nouveau visible en partie sur le vieux parvis, qui a été modernisé en 1993, sur la rue «Elberfeld». «La vieille maison d‘abbesse» a été construit dans la zone du village dans le 17 siècle. En 1805, peu avant de la dissolution du monastère, la représentante maison d‘ardoises a été placé dans «Im Stift 6» en le style du classicisme, fait pour la dernière abbesse. A cause de l‘expansion de l‘économie dans les 19 siècles la population est augmentée très forte. Beaucoup de maisons, villas et d‘usines des fabricants se sont installés ce temps et ils forment la ville jusqu‘à aujourd‘hui. Gevelsberg a été un quartier de la ville de Hagen jusqu’à 1887 e a reçu les droits de cité le 01.02.1886. En 1887, Gevelsberg a été incorporée dans le district de Schwelm. En 1929 Gevelsberg avec des autres municipalités formait l‘«EnnepeRuhr-Kreis». En 1970, les municipalités «Asbeck», «Berge», «Silschede» et parties de municipalités de «Haßlinghausen» et «Linderhausen» sont entrés dans le quartier. Aujourd‘hui Gevelsberg est une ville d‘amplitude moyenne avec près de 32.000 habitants. La ville se caractérise par la proximité avec des cités comme Düsseldorf, Dortmund, Wuppertal et Hagen.

LE SYMBOLE DE GEVELSBERG

En 1989 le symbole caractéristique de Gevelsberg a été crée par l‘artiste Janusz Hajdul-Gubalke (Les Beaux-Arts de Düsseldorf). La réalisation du projet a été rendu possible par le don généreux du citoyen Wasyl Seniw, qui vivait à Gevelsberg. Avec le choix de matériaux l‘œuvre d‘art présente la tradition industrielle de la ville et veut aussi mettre en évidence la tension entre la nature et l‘environnement. La partie principale du travail est sur un îlot et est le point focal de l‘entrée de la ville. Le travail se poursuit dans le parc de la ville. Là vous y trouverez une plaque de métal avec l‘inscription d‘un carré magique connu depuis des siècles qu‘on appelle la formule Arepo Sator. C‘était le but d‘artiste d‘indiquer le mystère persistant de ce monde. Le symbole de la ville est appelée «harpe de ville» en raison de sa forme caractéristique. En 1992 la «harpe» est devenu le logo du gouvernement et depuis il orne toutes les publications du gouvernement de Gevelsberg.

51.3294385, 7.3614142