Aller au contenu principal

Vendôme, Ville d'eau et de lumière

Un patrimoine historique d’exception sublimé par l'eau et la lumière

Dévoilée en septembre, puis en décembre 2016, la première tranche du programme d’investissement « Vendôme, Ville d’eau et de lumière » a été très remarquée. L’illumination de la tour de l’Islette, les teintes argentées du Loir au déversoir de la Porte d’eau, la projection du dragon de Saint-Bienheuré se partagent massivement sur les réseaux sociaux.

Avec la deuxième tranche de l’investissement, la perception des Vendômois va changer car le parcours s’étoffe considérablement et gagne plus de 400 mètres en centre-ville dans les plus hauts lieux patrimoniaux de la ville : la Chapelle Saint-Jacques (le clocher, les vitraux et le renforcement de l’éclairage existant), les entrées de l’Hôtel de ville, la cour intérieure du collège des Oratoriens, l’Hôtel du Saillant, le parc Ronsard, la rue du Change et enfin la Tour Saint-Martin. Les circulations les plus fréquentées par les Vendômois vont être investies et permettre de considérablement étoffer le parcours Ville d’eau et de lumière, puisqu’il ne restera plus (si on peut dire) à réaliser l’an prochain que l’illumination de l’église abbatiale de la Trinité et celle du bâtiment Régence donnant sur la nouvelle esplanade Rochambeau. Les grands principes qui fondent l’identité du parcours, à savoir une dominante de lumière blanche alternant des tonalités froides et chaudes et le recours à la couleur sur les monuments les plus emblématiques vont être reconduits.

 

Un traitement en lumière bleue a été privilégié pour l’intérieur de la Tour Saint-Martin, avec des variations de couleur possibles pour marquer des événements importants. Le cheminement en lumière bleue déjà installé du pont de l’Islette au pont Chartrain va être poursuivi et permettre de projeter à nouveau le dragon de Saint-Bienheuré qui accompagne les touristes et les Vendômois sur l’ensemble du parcours lumineux.

A savoir :

L’emploi de leds pour les mises en lumière garantit des illuminations très faiblement énergivores. L’ensemble de la nouvelle tranche du parcours aura une consommation inférieure aux projecteurs qui illuminaient jusqu’à présent la Tour Saint-Martin.

Découvrez les différentes étapes de la création du parcours

Vendôme, Ville d'eau et de lumière