situation : Accueil>La Mairie de Vendôme

DICRIM : le risque de mouvement de terrain

- version imprimable

Le risque mouvement de terrain est un phénomène naturel d’origines diverses, résultant de la formation géologique, de la rupture ou d’un déplacement plus ou moins brutal du sol et du sous sol.

Le risque de mouvements de terrain est carctérisé par :

  • des chutes de pierres ou de blocs isolés rebondissant et roulant sur le versant.
  • des éboulements ou écroulements de matériaux plus gros qui « s’écroulent » à grande vitesse sur une grande distance.
  • des glissements : déplacements de masse, le long d’une surface de rupture, de sols marneux ou argileux.

Concentré sur les coteaux Nord (Courtiras) et Sud de la commune; le risque mouvement de terrain concerne les rues de la Grève, le Faubourg St Bienheuré , le Faubourg St Lubin et la rue de Lubidet.


Les actions préventives de la commune :

  • Le PPR Mouvement de Terrain permet de connaître les zones soumises à un risque mouvement de terrain et réglemente l’occupation des sols suivant l’importance de l’aléa; soumises à un risque mouvement de terrain et réglemente l’occupation des sols suivant l’importance de l’aléa;

  • Il impose à chaque propriétaire la visite, le diagnostic et la cartographie des caves et cavités, à renouveler tous les 5 ans une première campagne de visites a été initiée par la commune entre 2007 et 2010;

  • L’entretien du coteau et l’élagage sur celui-ci des arbres de plus de 30 cm de diamètre limite le risque mouvement de terrain.


En cas de sinistre, adoptez les bons reflexes :



Avant le sinistre

  • Réaliser un diagnostic de votre cavité (tous les 5 ans);
  • Entretenir votre cavité ou votre coteau régulièrement;
  • Informer la mairie de toutes anomalies constatées dans votre cave ou sur le coteau (fissure récente, infiltration d’eau...);

Pendant le sinistre :

A l’intérieur :

  • S’abriter sous un meuble solide et s’éloigner des fenêtres.

A l'extérieur :

  • Fuir latéralement, vous devez réagir très vite pour sauver votre vie.
  • Gagner au plus vite les hauteurs les plus proches
  • Ne pas revenir sur vos pas (vous iriez au devant du danger)
  • Ne pas rentrer dans un bâtiment endommagé.

Après le sinistre :

  • Fermer le gaz et l’électricité si vous encore à l’intérieur,
  • Evacuez le bâtiment et ne pas y retourner.

 

Photo : © La nouvelle république