Pour les fêtes de fin d’année, la marque Vendôme vous propose une sélection de cuvées locales élaborées à partir du cépage typique de Vendôme, le pineau d’Aunis.



Ces vins, qui ont été sélectionnés à l’aveugle par un jury formé à la dégustation composé d’élus et de vignerons, seront reconnaissables à leur collerette « Vendôme, pineau d’Aunis ».


Prenez connaissance de cette sélection en cliquant ici.

Vous pourrez acheter ces vins notament chez les vignerons et à l'office de Tourisme de Vendôme.
 


 

Tout comme Bourgueil ou Chinon ont leur cépage emblématique, le cabernet Franc, Vendôme et les Coteaux-du-Loir ont le leur, Le pineau d’Aunis. Le comité de pilotage de la marque Vendôme a souhaité le mettre en lumière a travers une sélection. Le Loir-et-Cher, à fortiori la région de Vendôme, possède un atout indéniable en matière de viticulture. Il s’agit d’un des plus vieux cépages du val de Loire, aux aromes très atypiques : le pineau d’Aunis. Sur les 528 hectares plantés de ce cépage en France, 309 l’étaient en Loir-et-Cher, à fortiori dans la région de Vendôme.
 

Si on additionne ce chiffre avec les 81 hectares plantés dans le sud Sarthe, sur l’aire des d’appellation Coteaux-du-Loir, voisine de l’AOC Coteaux-du-Vendômois on arrive au total à près de près de 80 % de la surface totale située autour de la vallée du Loir. C’est un atout indéniable quant on sait que ce cépage (parfois boudé par la clientèle locale…) rencontre un succès croissant auprès des amateurs et à l’export. Au delà des aspects économiques, il fait partie de l’ADN du terroir vendômois, avec tout ce que cela véhicule de culturel et d’identitaire.
 

Elus et vignerons étaient déjà ensemble en juin 2017 pour promouvoir ce cépage sur la pente des petits jardins de Vendôme.


Afin de placer ce cépage sous le jour qu’il mérite, la marque Vendôme à décider de s’y intéresser. Pour ce faire, une commission d’élus à d’abord été formée à la dégustation technique par l’institut tourangeau CQFD Gustation. Elle a ensuite travaillé à une caractérisation objective du cépage. En simplifiant un peu la chose, qui peut donner lieu à des débats enflammés lorsqu’ils sont menés à table autour d’un bon plat, les caractéristiques d’un Pineau d’Aunis typique pourraient être les suivantes. Des aromes épicés (poivre, piment doux, cannelle, cardamone…) qui  pour les vins rouges  peuvent se mélanger à des notes de fruits rouges (fraise, cerise, framboise …) ou de fruits noirs ou cuits (mure, figue, quetsche) en fonction des millésimes et des processus de vinification. Lorsqu’il est vinifié en vins gris, il peut exprimer des arômes de rose, d’agrumes, voire de fruits confits. Dans tous les cas il se montre souvent frais et vif, rappelant par là son appartenance à la grande famille des vins de Loire.
 

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEUREUX POUR LA SANTE. CONSOMMEZ AVEC MODERATION.

 




Réagir à cet article - Recommander cet article

Vendôme, ville d’eau et de lumière, un parcours qui s’agrandit
 

Dévoilée en septembre, puis en décembre 2016, la première tranche du programme d’investissement « Vendôme, Ville d’eau et de lumière » a été très remarquée. L’illumination de la tour de l’Islette, les teintes argentées du Loir au déversoir de la Porte d’eau, la projection du dragon de Saint-Bienheuré se partagent massivement sur les réseaux sociaux.
 

Avec la deuxième tranche de l’investissement, la perception des Vendômois va changer car le parcours s’étoffe considérablement et gagne plus de 400 mètres en centre-ville dans les plus hauts lieux patrimoniaux de la ville : la Chapelle Saint-Jacques (le clocher, les vitraux et le renforcement de l’éclairage existant), les entrées de l’Hôtel de ville, la cour intérieure du collège des Oratoriens, l’Hôtel du Saillant, le parc Ronsard, la rue du Change et enfin la Tour Saint-Martin. Les circulations les plus fréquentées par les Vendômois vont être investies et permettre de considérablement étoffer le parcours Ville d’eau et de lumière, puisqu’il ne restera plus (si on peut dire) à réaliser l’an prochain que l’illumination de l’église abbatiale de la Trinité et celle du bâtiment Régence donnant sur la nouvelle esplanade Rochambeau. Les grands principes qui fondent l’identité du parcours, à savoir une dominante de lumière blanche alternant des tonalités froides et chaudes et le recours à la couleur sur les monuments les plus emblématiques vont être reconduits.
 

Un traitement en lumière bleue a été privilégié pour l’intérieur de la Tour Saint-Martin, avec des variations de couleur possibles pour marquer des événements importants. Le cheminement en lumière bleue déjà installé du pont de l’Islette au pont Chartrain va être poursuivi et permettre de projeter à nouveau le dragon de Saint-Bienheuré qui accompagne les touristes et les Vendômois sur l’ensemble du parcours lumineux.
 

A savoir :
 

L’emploi de leds pour les mises en lumière garantit des illuminations très faiblement énergivores. L’ensemble de la nouvelle tranche du parcours aura une consommation inférieure aux projecteurs qui illuminaient jusqu’à présent la Tour Saint-Martin.
 

Le budget de la deuxième tranche d’investissement est de 650 000 €.

 

Illuminations de Noël, ce qu’il faut savoir :
 

  • Un programme d’illuminations identique à 2016 ;
  • Un volume d’interventions des services municipaux de 1 500 heures pour installer l’ensemble des illuminations ;
  • Des horaires d’illuminations identiques à ceux de l’éclairage public.



     



Réagir à cet article - Recommander cet article

Abbaye on Ice en préparation pour la saison 2017 !

Plusieurs nouveautés cette année : 5 semaines d’exploitation au lieu de 4, une patinoire supplémentaire (jardin de glace de 50 m2 pour les tout petits en plus des 350 m2 habituels), un nouvel espace partenaires avec vue sur la glace….

Et toujours plus de patins pour contenter petits et grands du 2 décembre 2017 au 7 Janvier 2018 !

Autour d’Abbaye on Ice, retrouvez 1 mois d’animations de Noël à Vendôme  avec pour point d’orgue la nuit givrée le 22 décembre avec une parade en ville (à partir de 18h) et deux spectacles sur la patinoire à 20h et 21h. Retrouvez le programme complet des animations dans le supplément du magazine de la ville.

Ouverture de la patinoire le 2 décembre à 14h, jusqu'a 22h
Inauguration le même jour à 18h.
 



 




Réagir à cet article - Recommander cet article

Jeudi 9 novembre 1er déploiement de la fibre optique à Vendôme.
 

Sur la commune de Vendôme, Orange déploie le réseau fibre optique. Ce réseau 100% fibre garantit la performance de la technologie jusqu’au logement et permet de profiter de tous les usages en simultané sur tous les écrans du foyer.
 

A l’achèvement des travaux d’Orange, le client pourra sélectionner le fournisseur d’accès internet (FAI) de son choix pour effectuer le raccordement final à son domicile.
 

Le déploiement de la fibre optique est un enjeu majeur pour l’attractivité, notamment économique de la ville à la fois pour les habitants mais également pour les entreprises. En effet, la technologie de la fibre est adaptée au raccordement à internet ou à un réseau privé.
 

Un déploiement progressif
 

Le déploiement de la fibre optique à Vendôme est porté par Orange, l’opérateur historique. Le schéma d’installation a été construit en partenariat avec la collectivité, qui a souhaité mettre l’accent sur une arrivée du très haut débit en priorité dans le quartier Sud et dans le quartier Nord, en incluant les zones d’activités économiques. Ce sont en effet les deux quartiers les moins bien desservis jusqu’ici par le haut débit internet.
 

Le déploiement de la fibre comporte plusieurs phases : les études, l’installation des armoires en coordination avec les services de la collectivité, le tirage de la fibre et la pose des points de branchements terminaux et optiques (PBTO).
 

Le déploiement, démarré au printemps dernier, devrait se poursuivre pour ces deux quartiers jusqu’en 2020.
 

A partir de 2019 et jusqu’en 2022, la fibre sera déployée sur les quartiers Centre, Ampère et les Rottes.
 

 

 




Réagir à cet article - Recommander cet article

situation : Accueil